« Je me suis retrouvé »

J’ai grandi dans une ville où il n’y avait pas d’alcool. On ne vendait pas d’alcool. Donc, ce n’est pas avant d’aller à l’université que j’ai découvert l’alcool, et j’ai commencé à boire beaucoup. C’était ce que tout le monde faisait.

Quand j’étais à la faculté de droit, j’ai continué, mais je buvais seul, pour tenir le coup.

Après la fac, j’ai essayé de commencer une carrière.

Tous les soirs, je prenais près d’un litre de scotch ou de whisky.

Je ne montrais pas que je buvais quand j’étais au travail.

Je mélangeais des antidépresseurs et de l’alcool, ce qui m’empêchait de penser clairement et me détruisait.

Ma mère m’a dit que mon père et elle avaient trouvé un endroit pour moi.

C’était un centre Narconon.

Ce programme m’a sorti du gouffre, je me suis retrouvé et j’ai découvert les beaux côtés de la vie.

J’ai maintenant plein d’énergie pour faire des choses fantastiques chaque jour. Ce n’était pas comme cela avant.

J’ai un but, une passion.

Grâce à Narconon, j’ai une vie bien remplie, active et je sais où je vais.

Plus de vidéos